Vente en ligne de bois de chauffage

Bois de chauffage

Dans la période actuelle, les énergies fossiles sont de plus en plus décriées, compte tenu de leur impact négatif sur l’environnement. Les énergies renouvelables se sont considérablement développées, y compris pour le chauffage des habitations. L’utilisation des cheminées, des poêles à bois s’est répandue considérablement chez les français. Au-delà de la question environnementale, ce système de chauffage présente beaucoup d’avantages en termes de confort et d’économie. Bien sûr, il faut pouvoir s’approvisionner convenablement en combustible nécessaire, à savoir des bûchette de bois ou des granulés bois. On ne souhaite pas se retrouver au beau milieu de l’hiver, sans combustible disponible pour chauffer son habitation!

Il est désormais possible sur Internet de s’approvisionner dans tous les combustibles nécessaires pour faire fonctionner son chauffage. Avant de passer la moindre commande, il faut s’assurer de commander le produit adéquat, dans la bonne quantité. Internet présente toujours des avantages et des inconvénients : On trouvera une offre très large disponible sur le net, mais il convient de prendre un certain nombre de précautions avant d’acheter: Penser à la quantité nécessaire, au stockage, au conditionnement et au rendement que l’on obtiendra dans l’utilisation pour le chauffage. Le choix des essences aura également toute son importance. Revue de détail des questions à se poser.

Faire le bon choix de son essence de bois de chauffage

Pour ne pas faire d’erreur dans son choix dans la vente de bois, il faut bien prendre conscience des différences: Toutes les essences de bois ne sont pas adaptées à l’utilisation sous forme de chauffage. On le voit bien lorsque l’on fait un barbecue par exemple. La variété de l’arbre, son taux d’humidité, sa provenance : ces différents critères auront un rôle déterminant sur son pouvoir calorifique. Toutes les bûches ne produiront pas la même chaleur, selon que le bois sera encore vert ou qu’il aura séché pendant plusieurs mois. Pour évaluer le pouvoir calorifique de chaque essence, on évalue la chaleur produite pour la même quantité de bois, dans les mêmes conditions. On peut ainsi classer les différentes essences selon leur rendement. On dénombre trois groupes d’essences de bois: Le groupe ayant le meilleur rendement pour le chauffage est celui des feuillus denses, comme par exemple le chêne ou le charme, le hêtre, le frêne ou bien encore l’érable. Ses essences sont toujours à privilégier pour le chauffage. Il existe deux autres groupes ayant à rendement moindre, les intermédiaires comme le châtaignier ou l’acacia, et enfin les résineux comme le pin ou l’épicéa. Ils ont un rendement calorifique moins performant.

Buchettes ou granulés?

Au-delà des buchettes traditionnelles qui sont très souvent utilisées par les particuliers, il existe d’autres formes de matériaux dérivés de bois, adaptées pour le chauffage: on fabrique des bûchettes compressées et des pellets, qui sont des granulés de bois.

Les bûches traditionnelles, on le sait, sont issues de chutes de bois que l’on peut utiliser pour le chauffage, soit en les achetant auprès d’une exploitation forestière ou d’une boutique, soit en les découpant soi-même dans son jardin. Les bûchettes compressées sont fabriqués, elles, avec des résidus de bois compactés ou avec des copeaux de bois forestier. Il s’agit là de recycler des déchets de bois utilisés dans les scieries ou dans l’industrie. Enfin les pellets sont également des résidus de bois reconditionnés. Ces granulés de bois de six centimètres de long, font un demi-centimètre de diamètre. Ils sont particulièrement adaptés pour les poêle à bois et sont plus faciles à quantifier et à stocker. La vertu écologique de ce mode de chauffage provient du fait que l’on utilise des déchets de bois pour les réutiliser sous forme de chauffage. De plus, le bois est une ressource renouvelable, grâce à l’exploitation forestière qui est effectuée dans différents pays d’Europe et en France. Ces différentes formes de bois reconditionné peuvent contenir diverses essences de bois, ce qui doit être indiqué par le vendeur. C’est une information qu’il est important de vérifier, pour s’assurer d’avoir le meilleur rendement de chauffage du combustible utilisé.

Le critère de choix n’est pas forcément le prix

Comme on l’a vu, le choix de l’essence est fondamentale pour obtenir une bonne efficacité calorifique de son bois de chauffage. L’ADEME, autorité de contrôle de l’énergie, recommande l’usage des essences une première catégorie, c’est-à-dire du bois de feuillu dense, comme le hêtre ou le chêne, pour la vente de bois de chauffage. Les autres essences sont à privilégier pour l’allumage du feu, mais pas pour une utilisation permanente.

Dans ce contexte, le prix du stère de bois ne sera évidemment pas le seul critère de choix à prendre en compte. Il est évidemment essentiel de connaître l’essence ou le mélange d’essences présents dans le produit. Il faut également connaître le taux d’humidité du produit de chauffage que l’on achète. Le pouvoir calorifique du produit sera fonction de son humidité, afin d’assurer une bonne combustion. Ne vous précipitez donc pas sur la première promotion venue, elle ne correspond pas forcément au produit ayant le plus grand rendement possible, pour votre installation de chauffage. Il est probable qu’un prix ridiculement bas correspondra à un produit de moindre qualité, ou bien à des essences de catégories basses, ce qui ne garantira pas la meilleure utilisation de ce bois chez vous.

Déterminer la quantité de bois nécessaire

Il est également important que vous déterminiez de combien de stères de bois vous avez besoin. Votre domicile n’est pas forcément équipé d’espace important pour stocker du combustible, qui peut s’avérer volumineux. En fonction de la taille de votre logement, des pièces que vous souhaitez chauffer avec votre installation, la quantité de stocks nécessaires ne sera pas la même. L’utilisation que vous faites de ce chauffage à aussi son importance : est-ce le chauffage principal ou un chauffage d’appoint pour votre logement ? Si vous avez un chauffage électrique comme installation principale, vous pouvez toujours être en panne de combustible à bois, vous continuerez de pouvoir vous chauffer malgré tout. Si par contre, le chauffage au bois et votre installation unique ou votre installation principale, il faut veiller à disposer d’une quantité minimale de stock à tout moment. Il est rare que l’on connaisse des ruptures d’approvisionnement en bois, mais il est préférable d’être prévoyant dans ces circonstances.

Les astuces de l’achat du bois

La conservation de votre bois est précieuse : vous devez veiller à le laisser à l’abri de l’humidité, pour qu’il ne moisisse pas et ne s’abime pas avec les semaines qui passent. L’endroit doit être sec et aéré. On pourra protéger le stockage de bois par une bâche en plastique. La plupart des foyers prévoient un stockage minimal à côté de la cheminée ou du poêle à bois, par exemple dans un joli panier en osier.

Quelques autres astuces peuvent être utiles pour la vente de bois: la période idéale pour acheter son stock de bois est le printemps car les prix sont plus favorables. Si l’on se fournit l’hiver, c’est la période à laquelle les fournisseurs ont le plus de demandes. Les tarifs sont bien souvent plus élevés. L’idéal, pour que le bois soit bien sec, c’est de l’acheter à un temps d’abattage de 18 mois. Si vous avez l’espace suffisant, achetez un stock pour une année. Enfin, vérifiez bien des essences qui nous sont vendues par votre fournisseur. Les essences de feuillus sont préférables pour une bonne combustion, et un pouvoir calorifique supérieur. Et n’oubliez surtout pas l’entretien de votre appareil de chauffage : ramonage de cheminée, entretien de votre poêle à bois. Ces précautions où vous permettront d’être en parfaite sécurité, mais également d’optimiser l’efficacité et le rendement de votre installation. 

Cheminée au gaz : quels avantages ?
Commander et acheter des granulés de bois directement en ligne