Comment entretenir ses conduits de fumée ?

ramonage

De nos jours, l’entretien régulier des conduits de cheminée par ramonage devient une obligation pour chaque propriétaire. La raison principale est que de plus en plus de ménages cherchent les meilleurs moyens d’économiser sur leur facture énergétique. Afin de pouvoir y parvenir, il est toujours nécessaire de procéder à des inspections et de programmer des travaux de rénovation. C’est aussi une excellente occasion de revoir l’ensemble du système d’évacuation. Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

L’intérêt de l’entretien des conduits de fumée !

Tout comme les conduits de fumée, les cheminées nécessitent des travaux de ramonage fréquents. Au minimum, vous devriez passer par cette étape une fois par an. Le nettoyage permet d’éviter les complications qui résultent souvent de l’obstruction des conduits de fumée. En même temps, il est indispensable pour que l’installation fonctionne correctement et afin de garantir les économies avec un meilleur tirage. Toutefois, gardez à l’esprit que ce ramonage des conduits nécessite l’accompagnement d’un ramoneur professionnel du métier. Cela vous assure un lavage sécurisé, réalisé avec des outils spécifiques.

L’opération contribue également à l’élimination des dépôts souvent accumulés sur les parois de la cheminée. Si vous voulez être à l’abri de toute forme de perte d’énergie, d’incendie ou d’intoxication au monoxyde de carbone, cela reste la meilleure option. Normalement, l’entretien prend entre 20 et 30 minutes selon la taille de votre installation. Depuis quelques années, la loi oblige tous les propriétaires à faire ramoner leur cheminée deux fois par an, la première fois lors de l’installation du système. Mais si votre consommation ne dépasse pas 5 cordes de bois, un ramonage de cheminée une fois par an est amplement suffisant. N’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre préfecture pour connaître la législation à laquelle vous êtes soumis.

Comment se passe le ramonage ?

Le ramonage de votre cheminée par une entreprise qualifiée vous permet de profiter de vos conduits pendant des années. Elle commence par vérifier les souches, les accessoires, les aspirateurs et les mitres des conduits. Si des problèmes sont détectés, l’entreprise se charge de les réparer. Même lors de l’installation, tout doit être fait de manière à éviter le siphonnage et à s’assurer que les pièces sont nettoyables. Dans le cas où vous avez un système qui dessert des appareils de chauffage au bois, sachez que vous devez passer par un ramonage des conduits deux fois par an.

Le travail s’effectue par un nettoyage par action mécanique directe sur la paroi intérieure de vos conduits de cheminée. Ce lavage va aider à éliminer les suies et assure la vacuité de cette dernière sur toute sa hauteur. En fonction de l’équipement employé, le ramoneur peut passer plusieurs hérissons métalliques sur le conduit. Si vous utilisez une chaudière à gaz, vous pouvez demander à la société en charge du contrat d’entretien de s’occuper de cet entretien.

Que dois-je savoir avant de procéder au ramonage ?

Le débistrage peut être pris en charge par le syndic s’il s’agit d’un conduit collectif. Dans le cas d’un conduit individuel, seul l’occupant du logement prend cette responsabilité. Et ce, qu’il soit propriétaire ou locataire. Le non-respect des normes en vigueur concernant l’installation de votre conduit de cheminée vous expose à une amende. Il en va de même si vous oubliez de faire ramoner votre cheminée chaque année. Pour le coût des travaux, il varie entre 40 et 80 euros. Les professionnels déterminent ce prix en fonction de la taille de votre système de chauffage, de son encrassement et de la ville où vous habitez.

Dès que l’entretien est terminé, vous recevez un certificat de ramonage. L’entreprise qui effectue le travail vous le remet. Si elle oublie de vous le donner, n’oubliez pas de le demander. Conservez-le précieusement, car votre assureur peut vous le demander en cas de sinistre incendie.

Quelques conseils pour choisir le professionnel en charge de l’entretien des conduits de fumée

Sur le marché, vous trouverez de nombreux ramoneurs qui proposent des services intéressants dans ce domaine. Toutefois, il faut se méfier des itinérants qui garantissent des services de qualité à bas prix. Assurez-vous toujours que l’expert est un chauffagiste certifié et qu’il a de l’expérience. Il doit également vous fournir un certificat de qualification professionnelle si vous le lui demandez.

Pour un premier entretien, il ne faut pas hésiter à se rapprocher de l’association professionnelle pour les services d’entretien des systèmes de chauffage et de climatisation. Vous y trouverez un répertoire de plusieurs experts certifiés parmi les plus célèbres. Prenez le temps de lire les avis des autres propriétaires sur les réseaux sociaux ou les forums. Si nécessaire, tournez-vous vers la technique du bouche-à-oreille afin d’en savoir plus sur les services des meilleurs artisans. Toutefois, ne négligez pas la phase de comparaison des tarifs, des services… de plusieurs ramoneurs.

 

 

 

Cheminée au gaz : quels avantages ?
Vente en ligne de bois de chauffage