Comment lutter contre la « pollution intérieure » d’une maison ?

Beaucoup de gens ignorent encore que les ornements et les meubles, remplissant une maison ou une pièce, peuvent être une source majeure de pollution. Et c’est d’ailleurs une raison pour laquelle, certaines personnes ne parviennent pas à se débarrasser de leur allergie à la poussière et d’autres maladies. Savez-vous qu’il arrive même que le taux de pollution interne soit plus élevé par rapport à celui de l’extérieur ? Eh oui, c’est un cas très fréquent ; et quelle que soit la réitération du ménage qu’on y fait. Et si vous aimiez éliminer, voire réduire, cette impureté interne ; voici quelques astuces qui vous rendront service.

Optimisez l’aération !

Que votre logement soit grandiose ou moyen, il est primordial de maximiser son aération, afin de lutter contre la pollution intérieure maison. Parmi les types d’impuretés existant à l’intérieur d’une pièce, les moisissures et les allergènes sont les plus reconnus en termes de rapidité d’expansion. Et plus une chambre est fermée, plus ces derniers se développent. C’est pourquoi il est fortement conseillé d’aérer la maison, ainsi que de permettre aux rayons de soleil d’y accéder de temps en temps. Mais encore, ce petit geste est à réaliser quotidiennement pour certaines pièces de la maison, telles que la salle de bain et la cuisine ; des compartiments dans lesquels, l’eau est utilisée en permanence.

Réduisez l’utilisation des produits d’entretien !

Qui n’aimerait pas avoir un chez-soi convivial, avec une petite douceur de parfum ? Aussi bien, c’est à cet effet que sont conçus les divers produits de lavage et d’entretien, non ? Par contre, il est à remarquer que l’excès de leur utilisation attire plus de pollution intérieure maison. Ainsi, il serait préférable de se limiter à une ou deux variétés de flacons. De même, assurez-vous de choisir un produit de bonne qualité ; et si faisabilité il y a une gamme écologique, voire naturelle, est connue comme étant plus saine. Mais à vous de voir !

Nettoyez vos chaudières et poêles !

En hiver, l’usage des poêles et chaudières se multiplie. Pourtant, il est à souligner que ces appareils engendrent un taux remarquable de pollution intérieure maison. Non seulement ils renferment une quantité substantielle de saleté, suite aux quelques saisons de repos dont ils ont bénéficié ; mais ils génèrent également du monoxyde de carbone si leurs systèmes s’avèrent défectueux. Par conséquent, il est impératif de procéder à leur nettoyage régulier, de préférence avant chaque période hivernale, dans le but de profiter d’un environnement sain chez soi.

 

Comment récolter et utiliser l’eau de pluie à bon escient ?
C’est quoi une maison « passive » ?